Le cheesecake aux myrtilles

photo cheesecake

Une de nos recettes préférées de l’année: un cheesecake new-yorkais classique, crémeux et fondant, réveillé par une compotée de myrtilles fraîches.

Il vous faut:

Pour la base:

  • Environ 200g de biscuits sablés de votre choix (on a un faible pour les speculoos ou les sablés à la noix de coco)
  • 70g de beurre fondu

Pour l’appareil:

  • Environ 800g de fromage frais, type Philadelphia
  • Deux cuillères à soupe généreuses de crème fraîche
  • 4 gros oeufs
  • Deux cuillères à soupe de sucre en poudre
  • Un peu d’extrait de vanille ou le zeste d’un citron bio

Pour la compotée:

  • 2-3 poignées de belles myrtilles fraîches (mais ça devrait aussi marcher avec des congelées)
  • Un peu de maïzena

La recette:

Commencez par sortir les oeufs, le fromage et la crème pour que tout soit à température ambiante.

Mixez ou écrasez ensemble les biscuits et le beurre fondu jusqu’à ce que le mélange ait la texture du sable mouillé. Recouvrez-en le fond d’un moule rond (idéalement à charnière) et tassez bien avec un verre. Laissez ensuite la pâte se durcir au frigo 20min.

Pendant ce temps, mélangez le fromage, la crème, la vanille ou les zestes. Attention, il faut mélanger le moins possible, juste de quoi homogénéiser les ingrédients. Ajoutez les oeufs uns à uns.

Préchauffez le four à 150°. Versez l’appareil sur la pâte et enfournez entre 50min et 1h, en surveillant: les bords doivent être pris mais le centre doit trembler comme s’il n’était pas cuit. Attention cependant à ne pas ouvrir trop souvent la porte du four, le cheesecake va se fendre en cas de choc thermique. Laissez refroidir une nuit dans le four.

Le lendemain (ou même le surlendemain, le cheesecake se bonifie avec le temps), faites éclater les myrtilles à feu doux avec une ou deux cuillères d’eau. Laissez réduire un peu la compote, ajoutez une cuillère à soupe de maïzena si besoin. Vous pouvez si elle vous semble trop acide ajouter une petite cuillère de sucre – mais nous l’aimons sans!

Laissez refroidir la compote et versez la sur le cheesecake avant de servir.

Ici nous avons décidé après mûre réflexion que l’ajout des myrtilles faisait décidément compter ce cheesecake comme une portion de fruit 🙂

No Comments